Clap de fin pour la Ouya, la mini-console qui a fait un maxi-bide

1


L’excellent « Towerfall » a fait ses débuts sur Ouya. Et rien que pour ça, elle n’aura pas vécu en vain.

Six ans, jour pour jour : cela aura été la durée de vie de la Ouya, éphémère console cubique, censée révolutionner l’industrie du jeu vidéo et dont les serveurs se sont éteints, mardi 25 juin, dans l’indifférence générale. S’il est toujours possible d’accéder à sa boutique en ligne, ses jeux, eux, sont désormais inaccessibles.

L’annonce de la Ouya avait pourtant suscité l’enthousiasme : en juillet 2012, ses créateurs lancent en effet une campagne de financement participatif, une première pour une console de jeu. Le principe : pour 95 dollars (72 euros d’alors), les clients intéressés peuvent réserver cette petite console capable de faire tourner, sur grand écran, des jeux Android (comme les téléphones du même nom).

L’idée est double : créer une console accessible à…



https://www.lemonde.fr/pixels/article/2019/06/25/clap-de-fin-pour-la-ouya-la-mini-console-qui-a-fait-un-maxi-bide_5481331_4408996.html Lire la suite

Commentaire facebook