EN IMAGES – À Paris, un beau défilé du Nouvel an chinois

1


Cela faisait trois ans que l’événement n’avait pas eu lieu sur la place de la République. Sous une éclaircie ce dimanche, plusieurs centaines de membres de la communauté chinoise française – dont nombreux sont venus du 3e arrondissement de Paris – se sont réunis pour le traditionnel défilé du Nouvel an chinois, placé sous le signe du cochon cette année.

Rozenn Morgat/Le Figaro

«Avec vigipirate et les nouvelles normes de sécurité, nous étions réduits à un petit défilé autour de la Mairie de Paris les années passées», explique Philippe, membre de l’Association des Chinois résidents en France. La communauté du 3e arrondissement, moins connue que celle de l’emblématique 13e arrondissement, est pourtant «la plus ancienne» ajoute-t-il. 

Rozenn Morgat/Le Figaro

Ce commerçant d’Aubervilliers, à la tête de plusieurs boutiques de vêtements, se réjouit aussi de la place laissée aux jeunes dans le défilé. «C’est très important que nos enfants et petits-enfants, qui ont grandi en France, aiment nos traditions et les perpétuent.» En plus des chaises à porteurs chargées de dorures, sur lesquelles siègent un garçon et une jeune fille- l’empereur et son épouse-, tout un cortège de danseurs et de musiciens traditionnels ont défilé autour de la place de la République.

Rozenn Morgat/Le Figaro

Cécile et Victoria, 14 ans, ont été choisies pour représenter des demoiselles d’honneur de la cour impériale. Derrière leurs éventails, elles s’émerveillent de la danse des dragons finale, du travail fourni par toutes les petites mains de la communauté pour confectionner les costumes et se disent «très fières» d’en être. 

Rozenn Morgat/Le Figaro

En cette 55e année des relations franco-chinoise, M. Zhai, ambassadeur de Chine en France a salué le travail de la communauté du 3e, «trait d’union indispensable» et «bâtisseurs» de l’amitié franco-chinoise. Il leur a aussi souhaité, outre «la prospérité et la santé» qui sont d’usage, «un environnement de travail sûr et paisible», ravivant implicitement le souvenir de Zhang Chaolin, ce couturier d’Aubervilliers décédé après une agression il y a deux ans et demi, et pour lequel 50.000 membres de la communauté s’étaient déjà réunis l’an dernier sur la Place de la République.

Rozenn Morgat/Le Figaro



http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2019/02/10/97001-20190210FILWWW00098-en-images-paris-un-sublime-defile-du-nouvel-an-chinois.php Lire la suite

Commentaire facebook