Rhône-Alpes | Techniciens de maintenance: 550 postes ouverts et pas assez de candidats

13


Manque de motivation des jeunes, manque d’attrait du métier, manque de communication de la part de la filière, manque de dynamisme des sections de formation à ces métiers… Plusieurs raisons expliquent le déficit de candidats dont se plaignent les distributeurs, loueurs et réparateurs de matériel BTP et manutention.
Pourtant, la liste des avantages est longue puisqu’il s’agit d’emplois non délocalisables, alliant mécanique et technologie, que 90% des postes proposés sont des CDI.
Une société performante comme Framateq Rhône-Alpes, qui réalise 150 millions d’euros de chiffres d’affaires, garantit un emploi à ses apprentis, les loge gracieusement, rémunère plutôt bien.

« J’hėsitais à devenir conducteur d’engins, mais les débouchés sont plus importants en tant que technicien de maintenance et le métier est plus varié », commente Baptiste Fournier, 22 ans, qui a fait son apprentissage chez Framateq à Saint-Priest.

« Dans 2 ans, nous serons obligés de ralentir notre volume matériel car il est hors de question de dégrader l’image de notre marque fondée sur le service », précise le DG Ludovic Badey qui compte sur l’intérêt de jeunes en possession d’un CAP, Bac Pro ou CQP pour continuer à faire grandir sa société.

Pour postuler: contact@dlr.fr 

Plus d’informations dans nos éditions payantes de lundi 18 juin

D.M.



https://www.leprogres.fr/actualite/2018/06/17/techniciens-de-maintenance-550-postes-ouverts-et-pas-assez-de-candidats Lire la suite

Commentaire facebook