La fintech allemande Wirecard chute en Bourse à la suite de soupçons de malversations

1


Le « Financial Times » a révélé qu’un salarié du groupe en Asie est soupçonné d’avoir dissimulé plusieurs transactions au moyen de contrats falsifiés ou antidatés.

Par Cécile Boutelet Publié aujourd’hui à 09h12

Temps de Lecture 3 min.

Article réservé aux abonnés

Le siège de Wirecard, à Aschheim, près de Munich, en septembre 2018. CHRISTOF STACHE / AFP

Quatre mois après son entrée triomphante au DAX, le principal indice de la Bourse de Francfort, la fintech Wirecard affronte une violente crise. Depuis quelques jours, le cours de son action a connu une série de décrochages brutaux. Après avoir perdu 20 % en séance jeudi 7 février, l’action a de nouveau dégringolé le lendemain à la suite de l’annonce d’une descente de la police de Singapour dans les bureaux de ce spécialiste des services de paiement électronique. Une opération qui renforce les soupçons de…



https://www.lemonde.fr/economie/article/2019/02/09/la-fintech-allemande-wirecard-chute-en-bourse-a-la-suite-de-soupcons-de-malversations_5421386_3234.html Lire la suite

Commentaire facebook