Pour ces mathématiciens français, moins de 100 personnes seraient suffisantes pour coloniser une exo-planète

3


Proxima Centauri b

Proxima Centauri b, la si bien nommée

C’est en partant de ce constat que plusieurs organisations spatiales tentent de trouver des alternatives, notamment en visitant d’autres planètes. Si actuellement Mars est une voisine qui suscite tout notre intérêt, il est très peu probable qu’on puisse y vivre avant très longtemps. La faute à un environnement hostile pour notre espèce (températures oscillantes entre -133°C et +17°C, pas d’oxygène) et une technologie de terraformation encore inexistante. Il faut donc regarder loin, très loin dans l’espace.

Plusieurs chercheurs de l’Université de Strasbourg ont donc étudié les candidates les plus à même de pouvoir accueillir l’humanité dans le futur. Et leur choix s’est porté sur une exoplanète nommée Proxima Centauri b. Cette dernière orbite autour de l’étoile Proxima du Centaure qui a l’intérêt d’être la plus proche de notre système solaire. Habitable et profitant…



http://feedproxy.google.com/~r/LeJournalDuGeek/~3/ufm-FRTNBq4/ Lire la suite

Commentaire facebook