En Catalogne, les séparatistes face à l’ultimatum de Madrid

6


Reculer ou aller au choc frontal? Le président indépendantiste de Catalogne doit répondre ce jeudi 19 octobre à l’ultimatum du gouvernement central, qui a promis de suspendre son autonomie s’il ne renonce pas à déclarer l’indépendance.

Carles Puigdemont a jusqu’à 10h00 locales (08h00 GMT) pour affirmer clairement qu’il renonce à déclarer l’indépendance de sa riche région de 7,5 millions d’habitants.

 

S’il ne le fait pas, le gouvernement présidé par le conservateur Mariano Rajoy compte appliquer l’article 155 de la Constitution, qui lui permet de suspendre tout ou partie de l’autonomie d’une région si celle-ci viole ses obligations légales.

 

Dans cette région ayant une langue et une culture propres, très fière de son autonomie, cette mesure drastique pourrait déclencher des troubles et encore aggraver la pire crise politique que vit l’Espagne depuis son retour à la démocratie en 1977 après la dictature franquiste.

 

Si cela se produisait, Marta Pascal,…



http://fr.le360.ma/monde/en-catalogne-les-separatistes-face-a-lultimatum-de-madrid-139347 Lire la suite

Commentaire facebook