PAM : Un conseil national à haut risque

1


Le parlement du parti devra statuer sur la démission du secrétaire général

Les Pamistes retiennent leur souffle à quelques jours de la prochaine session du conseil national. Et pour cause. Le «parlement» du Parti authenticité et modernité (PAM) doit statuer sur la démission du secrétaire général, Ilyas Omari. Pour rappel, ce dernier avait annoncé début août dernier à l’occasion d’une réunion du bureau politique sa décision de quitter ses fonctions à la tête du PAM. Au cours de la même réunion, les membres du bureau avaient refusé cette démission tout en la soumettant au conseil national. Prévu le 22 octobre, ce conseil devra trancher. Seulement voilà, les membres du parti et avec eux l’opinion publique assistent depuis plusieurs jours à une véritable guerre de positions entre des figures du PAM par médias interposés. Les journaux et portails d’information font ainsi les choux gras des déclarations et contre-déclarations. Deux principaux clans…



http://aujourdhui.ma/politique/pam-un-conseil-national-a-haut-risque Lire la suite

Commentaire facebook