quand Mohammed VI manie la guillotine politique – JeuneAfrique.com

5



Les dix hauts responsables limogés ou désavoués par le roi du Maroc, Mohammed VI, ne devraient plus jamais assurer de fonction officielle.

Outre les ministres en fonction limogés, l’onde de choc du séisme d’Al Hoceima a emporté cinq membres de l’ancien gouvernement. Le roi a « décidé de leur notifier sa non-satisfaction pour n’avoir pas été à la hauteur de la confiance placée en eux », indique le communiqué du cabinet royal, qui va jusqu’à signer leur arrêt de mort politique, affirmant qu’« aucune fonction officielle ne leur sera confiée à l’avenir ».

Rachid Belmokhtar, Lahcen Haddad, Lahcen Sekkouri, Amine Sbihi et Hakima El Haité se retrouvent ainsi définitivement bannis du service de l’État. Le même sort est en toute logique réservé aux cinq autres responsables gouvernementaux révoqués, ainsi qu’à l’ancien directeur de l’Office national de l’eau et de l’électricité (ONEE), Ali…



http://www.jeuneafrique.com/mag/489383/politique/maroc-quand-mohammed-vi-manie-la-guillotine-politique/ Lire la suite

Commentaire facebook