Noémie Merlant, « Quand je m’éteins, je vais voir un film et je re-rêve »

1


A 30 ans, l’actrice qui compte déjà une vingtaine de longs-métrages à son actif, se révèle dans le nouveau film de Céline Sciamma « Portrait de la jeune fille en feu ».

Par Laurent Carpentier Publié aujourd’hui à 10h38

Temps de Lecture 3 min.

Article réservé aux abonnés

L’actrice Noémie Merlant, le 19 mai, à Cannes. PAOLO VERZONE / AGENCE VU POUR « LE MONDE »

Dans Portrait de la jeune fille en feu, de Céline Sciamma, elle est peintre, et le film commence sur ces mots adressés aux élèves de son atelier : « Prenez le temps de me regarder, la position de mes mains… » On y pense en l’observant face à nous derrière la table. Ses attaches délicates, oreilles finement ourlées, bouche hésitante, une alliance de femme mariée au doigt et un rond noir tatoué à la naissance du poignet, « erreur » de jeunesse, tentative ratée de trèfle à quatre feuilles. Parce que la chance,…



https://www.lemonde.fr/culture/article/2019/05/20/festival-de-cannes-2019-noemie-merlant-quand-je-m-eteins-je-vais-voir-un-film-et-je-re-reve_5464476_3246.html Lire la suite

Commentaire facebook