« De la valeur de marché à la tragédie des communs »

1



Face à l’hypothèse d’une extinction du genre humain, le moment est venu pour les comptables de la « main invisible » de s’écarter pour laisser la place aux sages de la « protection des communs », estime l’économiste Paul Jorion.

Par Paul Jorion Publié aujourd’hui à 06h30

Temps de Lecture 3 min.

Article réservé aux abonnés

Chronique « Marchés ». En novembre 2013, le comité pour les affaires économiques et monétaires du Parlement européen mit en accusation la « troïka » (Commission européenne, Banque centrale européenne et Fonds monétaire international) pour la politique drastique d’austérité imposée à la Grèce. Des grondements s’élevèrent de l’Hémicycle à plusieurs reprises, car les parlementaires et les experts présents étaient ulcérés par l’attitude des représentants de la « troïka » qui, dans leurs réponses aux questions posées, opposaient avec maladresse à leurs…



https://www.lemonde.fr/economie/article/2019/02/11/de-la-valeur-de-marche-a-la-tragedie-des-communs_5421896_3234.html Lire la suite

Commentaire facebook