« La responsabilité sociétale des entreprises n’est clairement pas encore au cœur des décisions des investisseurs »

1


Il y a un an, la société Lafarge était mise en examen pour « complicité de crimes contre l’humanité » la chercheuse Marie-Aude Laguna constate dans une tribune au « Monde » que seule la procédure judiciaire a eu un impact sur les investisseurs.

Publié aujourd’hui à 12h03, mis à jour à 12h12 Temps de Lecture 3 min.

Article réservé aux abonnés

« Même si les consommateurs sont de plus en plus nombreux à se soucier d’éthique, il est rare qu’une campagne de boycott réussisse à ébranler de manière durable les ventes d’un grand groupe. »

Tribune. Comment les investisseurs réagissent-ils lorsque les entreprises cotées sont à l’origine d’accidents industriels ou de scandales éthiques de grande ampleur ? Il y un an précisément, la société Lafarge, encore fleuron…



https://www.lemonde.fr/idees/article/2019/06/28/lafarge-la-responsabilite-societale-des-entreprises-n-est-clairement-pas-encore-au-c-ur-des-decisions-des-investisseurs_5482645_3232.html Lire la suite

Commentaire facebook