A Gap, prison ferme requise contre deux militants accusés d’avoir « aidé » des migrants

2


Le procureur a requis douze mois, dont quatre fermes, contre eux et six mois avec sursis à l’encontre de cinq autres prévenus dépourvus de casier judiciaire.

Le Monde.fr avec AFP
|
• Mis à jour le

Manifestation « spontanée » ou aide à l’entrée irrégulière ? Jusqu’à quatre mois de prison ferme ont été requis jeudi 8 novembre à Gap contre sept militants poursuivis pour avoir aidé des étrangers à entrer en France, ce qu’ils réfutent en défendant une action de solidarité en réponse à l’extrême droite.

Lire aussi :
 

A Gap, le procès de sept militants accusés d’avoir « aidé » des migrants

Devenu un symbole dans un département des Hautes-Alpes où les réfugiés affluent depuis l’an dernier, ce procès a attiré de…



https://www.lemonde.fr/police-justice/article/2018/11/09/prison-requise-contre-les-sept-militants-accuses-d-avoir-aide-des-migrants_5380931_1653578.html Lire la suite

Commentaire facebook