avis défavorable pour le remboursement de tests prédictifs du risque de rechute

1


La Haute Autorité de la santé considère que ces tests n’apportent pas aujourd’hui un niveau de preuves suffisant pour justifier leur remboursement.

Le Monde avec AFP Publié aujourd’hui à 01h23, mis à jour à 01h23

Temps de Lecture 2 min.

Le cancer du sein, avec 55 000 nouveaux cas par an, est le cancer le plus fréquent chez les femmes, rappelle la Haute autorité de santé. ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP

Le remboursement par la Sécurité sociale des tests prédictifs du risque de récidive d’un cancer du sein détecté au stade précoce, destinés à distinguer les femmes qui ont besoin ou non d’une chimiothérapie après l’opération de la tumeur, est « prématuré », selon la Haute autorité de santé (HAS).

Cependant, dans un rapport rendu public lundi 11 février motivant cet « avis défavorable » au remboursement, la HAS recommande de prolonger « sous condition » le financement de…



https://www.lemonde.fr/sante/article/2019/02/11/cancer-du-sein-avis-defavorable-pour-le-remboursement-de-tests-predictifs-du-risque-de-rechute_5421801_1651302.html Lire la suite

Commentaire facebook