Reconversions professionnelles, l’envers du décor

1


Un tradeur devenu vigneron, une avocate reconvertie en reine du stand-up… De nombreux changements de carrière se soldent par des déceptions ou un échec.

Par Céline Mordant Publié aujourd’hui à 06h20

Temps de Lecture 6 min.

Article réservé aux abonnés

Commis dans un restaurant parisien, Philippe gagne moins de la moitié de ce qu’il gagnait dans l’informatique. QUENTIN HUGON / LE MONDE

D’aussi loin qu’elle se souvienne, Sophie* a toujours voulu enseigner. Mais après sa licence de mathématiques, alors qu’elle s’apprêtait à entrer à l’Institut universitaire de formation des maîtres (IUFM), elle a finalement choisi l’informatique et les statistiques et trouvé, dès sa sortie d’école, une place de choix dans une filiale de General Electric, à Paris. « Beaucoup de stress mais un bon salaire, de la reconnaissance sociale, la vie à Paris… c’était plutôt royal ! »,…



https://www.lemonde.fr/emploi/article/2019/02/10/reconversions-professionnelles-l-envers-du-decor_5421619_1698637.html Lire la suite

Commentaire facebook